Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
796.
titre
How to define humanity? A theoretical and empirical perspective
auteur
Anne Le Maître, Guillaume Daver, Aurélien Mounier, Sandrine Prat, Sébastien Villotte, Camille Noûs
article
, 2022, 34 (2), ⟨10.4000/bmsap.10434⟩
titre
Dynamique de transfert des macroplastiques en estuaire de Loire : trajectoires et facteurs d'influence
auteur
Lauriane Ledieu, Romain Tramoy, David Mabilais, Sophie Ricordel, Bruno Tassin, Johnny Gasperi
article
, ASTEE/EDP Sciences, 2022, 18p
titre
Calcium-based hydrated minerals: Promising halogen-free flame retardant and fire resistant additives for polyethylene and ethylene vinyl acetate copolymers
auteur
Fouad Laoutid, Marion Lorgouilloux, Didier Lesueur, Leila Bonnaud, Philippe Dubois
article
, 2013, 98 (9), pp.1617-1625. ⟨10.1016/j.polymdegradstab.2013.06.020⟩
titre
Pesticide uses and transfers in urbanised catchments
auteur
Hélène Blanchoud, Frédéric Farrugia, Jean Marie Mouchel
article
, Elsevier, 2004, 55 (6), pp.905-913. ⟨10.1016/j.chemosphere.2003.11.061⟩
titre
Calibration of a complex hydro-ecological model through Approximate Bayesian Computation and Random Forest combined with sensitivity analysis
auteur
Francesco Piccioni, Céline Casenave, Meïli Baragatti, Bertrand Cloez, Vinçon-Leite Brigitte
article
, Elsevier, 2022, 71, ⟨10.1016/j.ecoinf.2022.101764⟩

Tutelles

Membre de

Trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine

par Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Présentation vidéo de la trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine : programme de recherche MacroPLAST

Dans le cadre de recherches sur les déchets plastiques, des traçages de déchets transitant en Seine ont été conduits par le Leesu pour le projet MacroPLAST avec pour objectif de :

  1. quantifier des flux de déchets plastiques transférés à la mer, et
  2. mieux comprendre la dynamique de transfert des déchets de l’amont à l’aval.

Sur la base de déchets marqués et de collectes quotidiennes effectuées par l’entreprise d’insertion Naturaul’un, il a pu être estimé que les collectes sur berge aboutissent à retirer 28,1% des macrodéchets transitant dans l’estuaire de la Seine. Sachant que Naturaul’un collecte 20 tonnes de déchets par an, dont 16 tonnes de débris plastiques et que de 1,5 à 3 kg de déchets sont laissés sur les berges pour 1 kg collecté (car trop petits ou non accessibles), les quantités de débris plastiques transférées en mer par la Seine peuvent être estimées à 100-200 t/an.

Des balises GPS ont permis d’appréhender la dynamique de transfert de ces déchets au sein de l’estuaire où bateaux, vents et marées jouent un rôle crucial dans les processus d’échouage et de remobilisation des plastiques sur les berges.

La vidéo ci-jointe illustre cette dynamique de transfert de déchets sur plusieurs mois. Mais la présence de déchets très anciens dans l’estuaire suggère qu’une partie des déchets peuvent rester stockés en son sein pendant des années, voir des décennies.

L’estuaire est donc potentiellement une zone d’accumulation des déchets plastiques et participe de leur fragmentation en microplastiques.

Romain Tramoy

Romain Tramoy, Leesu, UPEC

Trajectoire de déchet flottant dans l’estuaire de la Seine