Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
798.
titre
Occurrence of BMAA Isomers in Bloom-Impacted Lakes and Reservoirs of Brazil, Canada, France, Mexico, and the United Kingdom
auteur
Safa Abbes, Sung Vo Duy, Gabriel Munoz, Quoc Tuc Dinh, Dana Simon, Barry Husk, Helen Baulch, Brigitte Vinçon-Leite, Nathalie Fortin, Charles Greer, Megan Larsen, Jason Venkiteswaran, Felipe Fernando Martínez Jerónimo, Alessandra Giani, Chris Lowe, Nicolas Tromas, Sébastien Sauvé
article
, 2022, 14 (4), pp.251. ⟨10.3390/toxins14040251⟩
titre
Past and future climate change effects on thermal regime and oxygen solubility of four peri-alpine lakes
auteur
Olivia Desgué-Itier, Laura Melo Vieira Soares, Orlane Anneville, Damien Bouffard, Vincent Chanudet, Pierre-Alain Danis, Isabelle Domaizon, Jean Guillard, Théo Mazure, Najwa Sharaf, Frédéric Soulignac, Viet Tran-Khac, Brigitte Vinçon-Leite, Jean-Philippe Jenny
article
, 2022, 71, pp.101764. ⟨10.5194/egusphere-2022-260⟩
titre
Editorial. Communs et services urbains : un croisement fructueux ?
auteur
Bernard de Gouvello, Sylvy Jaglin
article
, 2021, N° 124-125, pp.1-11. ⟨10.3917/flux1.124.0001⟩
titre
Measurement and modeling of mercury complexation by dissolved organic matter isolates from freshwater and effluents of a major wastewater treatment plant
auteur
Bogdan Muresan, Benoît Pernet-Coudrier, Daniel Cossa, Gilles Varrault
article
, 2011, 26 (12), pp.2057-2063. ⟨10.1016/j.apgeochem.2011.07.003⟩
titre
How to define humanity? A theoretical and empirical perspective
auteur
Anne Le Maître, Guillaume Daver, Aurélien Mounier, Sandrine Prat, Sébastien Villotte, Camille Noûs
article
, 2022, 34 (2), ⟨10.4000/bmsap.10434⟩

Tutelles

Membre de

Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Analyse des microplastiques atmosphériques retenus par des mousses terrestres

par Julien Le Roux - publié le

Contexte du stage

Depuis les années 1950, les phénomènes de pollution atmosphérique ont pris une importance croissante aux niveaux environnemental, économique et sociopolitique. Pour caractériser les impacts sur les écosystèmes, des méthodes standardisées de biosurveillance se sont développées. Parmi les organismes bioindicateurs, certaines espèces comme les mousses sont capables d’accumuler de grandes quantités de polluants particulaires ou solubles et sont aujourd’hui largement utilisées.

La pollution en microplastiques a commencé à être étudiée depuis une décennie maintenant et ce fut en 2015 que la première étude identifiant des microplastiques dans l’air est parue. Les méthodes utilisées jusqu’à maintenant font appel à des collectes par échantillonnage passif (retombées atmosphériques) et par échantillonnage actif (pompage d’air). Les échantillons subissent ensuite un traitement pour séparer les microplastiques des autres particules naturelles (matière organique ou minérale). Les microplastiques sont identifiés par spectroscopie infra-rouge à transformée de Fourier.

Les mousses sont reconnues comme d’excellents bioaccumulateurs des particules atmosphériques dont notamment les particules métalliques et les grains de pollens. De récentes études ont mis en évidence la capture et la rétention de microplastiques (MPs) atmosphériques par les mousses terrestres.

Objectifs du stage

Le stage aura pour principal objectif de tester la fiabilité des mousses en tant que bioindicateur des teneurs en MPs atmosphériques. Sur un site atelier, le travail proposé consistera à :

  • analyser les MPs dans les retombées atmosphériques et dans l’air via des méthodes classiques
  • développer une méthode d’extraction des MPs dans des échantillons de mousse terrestre
  • analyser les MPs dans les mousses puis comparer les résultats aux analyses des retombées atmosphériques

Profil recherché

Curiosité, motivation, rigueur, aptitude à lire et comprendre l’anglais, autonomie et goût du travail en équipe, connaissances en sciences de l’environnement. Des connaissances en biosurveillance et en bryologie seraient un plus.

Conditions du stage et de dépôt de candidature

Durée : 6 mois équivalent temps plein à partir de février 2023

Contacts :

  • Sébastien Leblond : sebastien.leblond[at]mnhn.fr
  • Caroline Meyer : caroline.meyer[at]mnhn.fr
  • Rachid Dris

Candidature  : Vous pouvez postuler jusqu’au 4 janvier 2023 en envoyant un dossier de candidature comprenant CV et lettre de motivation, avec la mention Stage2023_BRAMM_plastique.

Offre de stage complète : fichier PDF