Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
801.
titre
Occurrence of BMAA Isomers in Bloom-Impacted Lakes and Reservoirs of Brazil, Canada, France, Mexico, and the United Kingdom
auteur
Safa Abbes, Sung Vo Duy, Gabriel Munoz, Quoc Tuc Dinh, Dana Simon, Barry Husk, Helen Baulch, Brigitte Vinçon-Leite, Nathalie Fortin, Charles Greer, Megan Larsen, Jason Venkiteswaran, Felipe Fernando Martínez Jerónimo, Alessandra Giani, Chris Lowe, Nicolas Tromas, Sébastien Sauvé
article
, 2022, 14 (4), pp.251. ⟨10.3390/toxins14040251⟩
titre
Past and future climate change effects on thermal regime and oxygen solubility of four peri-alpine lakes
auteur
Olivia Desgué-Itier, Laura Melo Vieira Soares, Orlane Anneville, Damien Bouffard, Vincent Chanudet, Pierre-Alain Danis, Viet Tran-Khac, Isabelle Domaizon, Jean Guillard, Théo Mazure, Najwa Sharaf, Frédéric Soulignac, Viet Tran Khac, Brigitte Vinçon-Leite, Jean-Philippe Jenny
article
, 2022, 71, pp.101764. ⟨10.5194/egusphere-2022-260⟩
titre
Choisir de lutter contre certaines pollutions plutôt que d’autres : Mise en visibilité et ignorance des facteurs de dégradation du Lac de Guiers
auteur
Youssoupha Tall, José -Frédéric Deroubaix, Ibrahima Dia, Veronica Mitroi, Tidiane Ndoye, Sylvain Faye, Jean-François Humbert
article
, 2021, 15 (4), ⟨10.4000/rac.24754⟩
titre
Rendre compte de la dégradation des milieux aquatiques. Le rôle des savoirs dans la mise en place des politiques de protection des ressources en eau en Afrique subsaharienne
auteur
Veronica Mitroi, José Frédéric Deroubaix, Youssoupha Tall, Ahi Kouaido Chrislain, Jean-François Humbert
article
, 2022, 96 (1), ⟨10.4000/geocarrefour.19353⟩
titre
Editorial. Communs et services urbains : un croisement fructueux ?
auteur
Bernard de Gouvello, Sylvy Jaglin
article
, 2021, N° 124-125, pp.1-11. ⟨10.3917/flux1.124.0001⟩

Tutelles

Membre de

OPUR : présentation

par Adèle Bressy, Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Observatoire des POlluants Urbains en Île-de-France

https://www.leesu.fr/opur/

Introduction

OPUR est un site atelier qui vise à améliorer les connaissances concernant la production et le transfert des polluants dans les eaux urbaines. L’ambition et l’originalité d’OPUR est de créer, en Île-de-France, un observatoire de terrain constituant un site d’expérimentation fédérateur pour les différents acteurs de l’assainissement en Île-de-France, ainsi qu’un site de référence à l’échelle nationale et internationale. Il vise le rapprochement de différentes équipes de recherche et le développement d’une synergie entre chercheurs et gestionnaires des réseaux d’assainissement.

Calendrier des différentes phases du programme OPUR et des partenariats

Partenaires opérationnels

Partenaires scientifiques

Périmètre et objectifs

  • Cycle de l’eau des contaminants
    • Bilan hydrologique
    • Emissions et devenir des polluants
    • Processus dominants
  • Gestion des eaux urbaines
    • Stratégies de suivi et de contrôle
    • Outils de mesure
    • Outils d’évaluation des flux d’eau et de polluants
    • Outils d’aide à la conception et à la gestion
  • Enjeux d’avenir
    • Préservation de la ressource, préservation des milieux, nature et biodiversité urbaines, confort et aménité urbaines
    • Paris 2024, Grand Paris, SIAAP 2030
    • Changements globaux

Structuration

OPUR est structuré en phases de recherche successives d’une durée de 6 ans.

Les deux premières phases d’OPUR (1994-2000 et 2001-2006) se sont appuyées sur le cas de la ville de Paris. Elles ont permis d’étudier les polluants dans des zones urbaines denses drainées par des réseaux d’assainissement unitaires.

La troisième phase d’OPUR (2007-2012) a permis d’approfondir certaines connaissances dans les zones urbaines denses drainées par des réseaux unitaires, et s’est élargie aux polluants dans des zones drainés par des systèmes séparatifs et présentant un gradient de densité urbaine allant du périurbain jusqu’à l’urbain dense. Dans cette phase, une attention particulière a été portée aux polluants prioritaires de la directive cadre européenne sur l’eau, à la qualité microbiologique de l’eau et aux contaminants émergents qui sont une source de préoccupation croissante.

La phase 4 d’OPUR (2012-2018), démarrée en 2012, s’inscrit dans la continuité des travaux menés dans les phases précédentes sur la génération, le transport et la gestion des contaminants dans les eaux urbaines. Une place importante y est accordée aux thèmes suivants :

(1) Maîtrise à la source de la contamination des eaux pluviales urbaines ;

(2) Utilisation des ressources alternatives à l’eau potable en ville ;

(3) Développement de nouvelles méthodes pour le suivi et la caractérisation des contaminants ;

(4) Modélisation intégrée des flux polluants.

Cette phase, dont le début a fêté les 20 ans du programme, perpétue les efforts d’élargissement des phases précédentes : élargissement des thèmes, élargissement des partenaires financiers avec l’apparition du CG92 et de Sépia Conseil, élargissement des partenaires scientifiques... Cette phase est également marquée par un renforcement de la pluridisciplinarité. En effet, les actions de recherche sont rattachées en partie aux sciences de l’ingénieur et de l’univers et en partie aux sciences de l’homme et de la société. Les 11 thèmes d’OPUR 4 sont présentés dans le schéma suivant.

OPUR 4 : 11 thèmes de recherche
Adèle Bressy, LEESU, Ecole des ponts ParisTech

Phase 5 d’OPUR (2019 - 2023)

Structuration en trois blocs

Voir en ligne : Observatoire des POlluants Urbains en Île-de-France